Namur

Depuis plus de dix ans, les fêtes de la musique débarquent à Namur au début de l’été. Pour cette 11e édition, l’événement se tiendra du 22 au 24 juin, un peu partout dans la ville, avec en prélude quelques concerts pour se mettre dans l’ambiance.

Organisé conjointement par la Ville, la Province et leurs partenaires locaux, l’objectif est à la fois de mettre à l’honneur des artistes confirmés et des nouveaux talents, mais surtout de permettre à un public, le plus large possible de profiter des festivités. Ainsi, une trentaine de concerts sont prévus mélangeant à la fois les styles et les générations.

Après avoir organisé un concert dans la prison de Namur ou encore dans un bus l’année dernière, la fête de la musique s’invite désormais dans les hôpitaux.

Ainsi, le 21 juin en prélude du week-end, des équipes d’animateurs des Jeunesses Musicales proposeront des ateliers d’éveil musical simultanément dans les services pédiatriques du CHR et de la Clinique et Maternité Sainte-Elisabeth de Namur.

Depuis quelques années, l’événement fonctionne sur un principe de « 3 jours, 3 concepts », avec une mise en avant vendredi des partenaires locaux, samedi de la ville et dimanche de la province.

Le coup d'envoi sera donné vendredi 22 juin avec "Musiques à tous les étages" qui emmènera le public dans un parcours musical au coeur de Namur dans des endroits insolites et décalés, dont une série de commerces. « Le début sera donné dès 17h aux Bateliers avec une fanfare (The Nerds « Cover Brass Band ») assez particulière qui reprend des tubes des années 80 », explique le responsable de la programmation, Philippe Gayet. S’ensuivra une série de concerts notamment à la librairie Point Virgule, au commerce L’empreinte belge, au caféo chez Ramd’Âm ou encore plus bas dans la ville chez Art Salon et chez le coiffeur Cedryc où « Jelly and Ice Cream » (photo) se produira. La journée de vendredi se clôturera par le duo alternatif folk bruxellois « Alaska Gold Rush » au Piano Bar (place du Marché aux légumes).


Samedi, les festivités débuteront d’abord au matin avec un concert donné par le Chœur d’enfants du conservatoire Balthasar-Florence, au sein de l’Espace Culturel d’Harscamp. L’après-midi se poursuivra principalement place du Théâtre autour du concept "MusiquenScène" qui accueillera tout au long de la journée divers concerts aux styles différents. Parmi les coups de cœur du programmateur, « Pale Grey », un groupe belge « qui cartonne » et qui est par ailleurs parmi les têtes d’affiche de l’événement.

Un peu plus tard, le groupe britannique « Heysmoonshaker est « à ne pas rater ». Le duo nait d’une rencontre entre un guitariste et un beatboxeur et qui proposent un mélange de beatbox-rock et blues. « C’est un concert à ne pas manquer et une quasi exclusivité en Belgique, car mis à part le BSF, le duo ne se produira qu’à Namur cette année en Belgique », précise Philippe.

Pour éviter toutes nuisances sonores la nuit dans le centre-ville, le concert de clôture (22h30-23h30) se déroulera au Belvédère. Il sera suivi par une after-party avec le DJ namurois Guy Deluxe.

Enfin, dimanche, le concept baptisé "MusicÔmusée", attend les visiteurs via une programmation éclectique dans différents lieux du pôle muséal namurois.

En prélude de l'événement, un concert est d'ores et déjà prévu le 10 juin dans le cadre du Quai Novèle et de Cap Musical.

Enfin, autour de l'événement une série de partenaires locaux proposera des activités musicales.

Rappelons tout de même que tous les concerts sont gratuits.