Namur

La fille du journaliste Frédéric Deborsu figure en 5e position !

Le MR namurois est en train de présenter sa liste. Sans surprise, la première échevine Anne Barzin figure en première position. Elle est suivie par un autre échevin, Luc Gennart, et par Coraline Absil, députée provinciale. L'échevin Bernard Guilitte est en quatrième position suivi de la plus jeune candidate de la liste (elle aura 21 ans ce jeudi) Charlotte Deborsu, la fille du journaliste Frédéric Deborsu. Les conseillers communaux en exercice suivent, à l'exception de Dimitri Lhoste qui ne se présente plus après 12 ans au conseil. Bernard Poncelet, ex-échevin PS, figure en 47e position, juste derrière Etienne Allard, actuel président du CHR.

"Nous avons cherché à combiner la présence de mandataires sortants et candidats déjà présents en 2012, avec l'engagement de nouveaux candidats. 28 personnes se présentent ainsi pour la première fois (soit 60% de notre équipe). 12 candidats ont moins de 35 ans, dont 7 se trouvent parmi les 20 premières places. 2 candidates ont moins de 23 ans. Notre plus jeune candidate, Charlotte, se trouve à la cinquième place et aura 21 ans demain. Comme vous pourrez le constater, nos candidats ont des profils très diversifiés. Un tiers d'entre eux exerce une profession libérale. 11 candidats travaillent dans le secteur médical", détaille Luc Gennart.

"Les Libéraux sont fiers de leur bilan dans l'exercice de leurs attributions propres. Les échevins libéraux ont assumé plusieurs missions premières de la Commune. Nous avons ainsi géré les matières liées à l'Etat-civil et la population, aux Voiries ou encore à la Propreté. De nombreux projets qui nous tenaient à coeur ont été concrétisés ou lancés dans le cadre de nos attributions. Parmi ceux-ci, citons la construction du nouveau Conservatoire, la poursuite du réaménagement de la maison des citoyens afin de mieux accueillir le public, les travaux réalisés dans plusieurs écoles communales, la réalisation du plan voiries qui vise à entretenir l'ensemble du réseau namurois, la création du salon de l'innovation, la redynamisation du marché de Namur, la gestion zéro phyto, la végétalisation et des travaux importants dans plusieurs cimetières communaux, l'implantation de toilettes publiques, le projet de conteneurs enterrés,...", énumère Anne Barzin.

"Les candidats du MR souhaitent s'inscrire dans la continuité des actions menées et poursuivre le développement de notre Ville Capitale régionale, tout en améliorant davantage encore la qualité et le cadre de vie de ses habitants, qu'ils habitent le centre ou la périphérie. Dans quelques semaines, nous reviendrons vers vous afin de présenter notre programme détaillé", conclut-elle.