Namur Les accusations réciproques deviennent incendiaires autour du parking relais

Il y a quelques jours, le PS a distribué un toutes-boîtes aux habitants de Bouge, Vedrin et Champion, les invitant à se mobiliser en masse contre le projet de P + R de Bouge. Et ce en répondant à une enquête publique. "Contre tout bon sens, la Ville de Namur veut créer un énorme parking-relais (P + R) à Bouge. Un parking qui va amener un flux supplémentaire de plusieurs centaines de voitures sur la chaussée de Louvain entre les accès de l’autoroute et le carrefour du Brico - un impact à craindre aussi dans les rues avoisinantes. Ce parking de plus de 700 places sur une chaussée de Louvain déjà encombrée est un non-sens. D’autant qu’il existe des alternatives avec notamment la création d’un P + R à proximité de la sortie de l’autoroute à Bouge, sur la route de Hannut. Or ce projet de parking-relais à Bouge est soumis pour le moment à une enquête publique jusqu’au 10 juillet 2018 inclus. Réagissez nombreux maintenant", plaide le PS en proposant un mail pré-écrit demandant une alternative plus proche de l’autoroute, plus rapide à déployer et fluidifiant la circulation à l’entrée de Namur.

La majorité est furieuse et qualifie ce tract d’intox pure et simple, laissant la place, à côté d’un propos didactique, à son exaspération et à une certaine dose d’agressivité, un peu comme au conseil communal. Dans un toutes-boîtes signé collégialement, des têtes de listes de la majorité CDH/MR/Ecolo par Maxime Prévot, Anne Barzin et Philippe Noël, écrivent ceci : "Parfum d’élection oblige, le PS namurois tente de vous effrayer à coups de contre-vérités", affirme le tract de la majorité, répondant point par point aux critiques du PS avant de se demander si les auteurs du premier tract sont des idiots ou des menteurs. "Soit le PS namurois ne comprend pas les procédures en cours et oublie qu’il a lui-même validé la zone de création économique de Bouge, soit il diffuse des informations fausses en connaissance de cause."

Avant de conclure : "Namur et les Namurois méritent de véritables solutions de mobilité et non de la désinformation à des fins électorales." Le ton de la campagne est donné…