Namur La 7e édition de Namur Capitale de la Bière se tiendra du 13 au 15 juillet à l’esplanade de la Citadelle

Chaque année, environ 40 brasseries sont invitées à participer à l’événement et pour renouveler l’offre, les réservations ne sont pas envisagées. "Le but est qu’il y ait des nouveautés, donc une fois que les inscriptions sont ouvertes, c’est premier arrivé, premier servi", explique Sébastien Legrain, coorganisateur. "Nous avons dû en refuser au moins une vingtaine", ajoute-t-il.

Sur les 40 stands , une dizaine viennent pour la première fois. C’est le cas notamment de la brasserie de la Senne, de Rulles ou encore Ebly et la Saint-Bernardus. Les participants pourront ainsi déguster à la fois des bières primées, des bières certifiées bio, sans gluten et même une bière sans alcool proposée par De Halve Maan.

En plus, comme l’année passée, les organisateurs ont collaboré avec une brasserie namuroise pour créer une bière spéciale en l’honneur de l’événement baptisée l’Éphimère. "On est partis sur une blanche et une ambrée à la fois, mais qui reste légère, passe-partout. Une bière de soif et de fête", détaille Alex Vandurme de la Brasserie du Clocher. Au total, 1.200 litres ont été brassés, dont la moitié sera en vente en bouteille de 75 cl pour 5 euros et le reste au fût. "C’est un one-shot et nous n’aurions aucun intérêt à la mettre sur le marché, car elle ferait de l’ombre à la Philomène florale."

Enfin, histoire de bien se mettre dans l’ambiance de la Coupe du Monde, deux brasseries anglaises seront mises à l’honneur durant le week-end. La première est étonnamment un vrai clin d’œil au football puisqu’il s’agit de la brasserie Eden River Brewery, tandis que la deuxième, c’est First Chop. Elles proposeront au total 5 bières IPA et une blonde.

Côté ambiance, l’événement accueillera notamment Marka, le groupe Attitude qui proposera des reprises de Johnny Halliday ou encore Altern4tive nation. Comme chaque année, aussi, une série d’animations sera proposée, dont une masterclass autour des cocktails à la bière. L’an passé l’événement avait accueilli près de 11.000 personnes, les organisateurs espèrent en faire 12.000 cette année.

L.Do.