Namur

La ville invite les citoyens à assister à la rotation de la passerelle

L’Enjambée, la passerelle cyclo-piétonne qui reliera prochainement les deux rives de la Meuse, entre dans sa phase la plus spectaculaire : la rotation et le placement de l'arc principal de la passerelle. Le public est donc invité à se rendre aux lieux de rendez-vous suivants:

  • quai des Joghiers (actuellement occupé par le bar éphémère de Quai Novèle? où seront organisés plusieurs événements pour l'occasion et sur le trottoir situé en surplomb, le long du rond-point d'Harschamp;
  • les trottoirs de l'avenue Baron Huart;
  • les trottoirs des ponts de Jambes et des Ardennes (vue plus globale du chantier);
  • les hauteurs de la Citadelle, côté Jambes.

© DR

Des stewards et agents communaux seront présents aux principaux points de rendez-vous pour accueillir le public, fournir des informations ainsi qu'un feuillet explicatif. Ils seront aisément reconnaissables grâce à leur t-shirt turquoise estampillé au logo de l'Enjambée.

Au cours de ces dernières semaines, la structure métallique de l'Enjambée est arrivée en plusieurs parties par route et par bateau. Ces éléments ont ensuite été assemblés à bord du ponton actuellement amarré rive droite, côté Jambes.

Maintenant que l’arc principal est constitué, l’entreprise désignée par le Service public de Wallonie (SPW) va pouvoir procéder à son placement en travers de la Meuse. Cette phase, sans doute la plus impressionnante du chantier, se déroulerace vendredi 10 août : le ponton qui aura servi à l’assemblage de l’arc principal sera amené au centre du fleuve, en travers du cours d’eau, grâce à un bateau pousseur. Une fois le ponton en place, l’arc principal pourra être rattaché aux socles d’accueil placés de part et d’autre à hauteur des quais.

La rotation de la passerelle débutera entre 9h30 et 13h ce vendredi 10 août pour une durée estimée à une heure. La suite de la journée sera consacrée au ballastage du ponton (les caissons du ponton seront remplis d’eau de façon à le faire descendre) et aux réglages fins. Une fois l’arc principal positionné sur son axe, ses extrémités pourront alors être soudées aux socles d'accueil disposés de part et d'autre du fleuve. Cette opération sera probablement entamée en fin d’après-midi et se poursuivra le samedi 11 et le dimanche 12. La journée du vendredi sera, de loin, la phase la plus impressionnante du chantier de la passerelle..

Après le placement de l’arc principal, il restera alors le montage des branches supérieures, l’aménagement des rampes d'accès, le placement des derniers équipements (éclairage, gardes-corps, plancher,...) ainsi que la réalisation de différents tests (tests de charge et tests vibratoires) avant la mise en service de ce nouvel ouvrage d'art fin 2018. La rampe d’accès côté Grognon devra attendre la fin des travaux de la Confluence pour pouvoir être placée. Une rampe provisoire, accessible aux P.M.R., sera toutefois installée afin de permettre l’accès à la passerelle depuis le trottoir de l’Avenue Baron d’Huart. La création d'un parc public est également prévue côté rue Mazy.