Namur

Certain l’attendait avec impatience, cette pluie qui rafraichit tout le pays. 

La transition n’a cependant pas été vécue de la même manière pour tout le monde. Une maison faisant le coin entre la chaussée de Perwez et le chemin des mines à Namur a été violemment frappée par la foudre dans la nuit de mardi à mercredi. « C’est tombé un peu avant 3h30 du matin. Au début, on a vraiment entendu que la foudre s’était abattue à proximité, mais on ne se doutait pas que cela était si proche », explique le voisin et beau-fils de la sinistrée.

« Le feu a d’abord couvé dans le toit, donc on ne s’en rendait pas compte, mais c’est en voyant la fumée que nous avons compris ce qu’il s’était passé », poursuit-il.

Les pompiers sont intervenus dans les 20 minutes et ont dû revenir au petit matin car le feu menaçait de reprendre. Finalement, l’incendie a été maîtrisé, mais les dégâts restent impressionnants. Bien que le bas de la maison soit épargné, le toit est complètement détruit. Des tuiles jonchent le sol autour de la maison et cette dernière doit faire face à une infiltration d’eau suite à la pluie accompagnant l’orage.

Agée de 80 ans, la propriétaire est en revanche saine et sauve, car elle n’occupait pas cette partie de la maison et a été réveillée par le bruit de la foudre.

En attendant, elle sera relogée dans la maison voisine occupée par sa fille et son beau-fils. Elle peut également compter sur le soutien de son fils, habitant à proximité lui aussi.

L.Do.