Namur Un projet est en cours pour installer un espace enfants entre la rue de Fer et la rue des Carmes

Namur travaille beaucoup sur l’image de son centre-ville, agréable, familial, convivial. Elle est d’ailleurs en train de vendre ces arguments aux visiteurs potentiels flamands. Outre l’attractivité commerciale, il faut donner de bonnes raisons aux gens de se déplacer.

Le collège travaille sur l’installation d’une plaine de jeux en plein centre-ville. "Elle sera située rue Saint-Joseph, cet espace piéton situé entre le cinéma Cameo et l’ancien Eldorado, dans la partie cul-de-sac qui donne sur l’Ilon Saint-Jacques", explique l’échevin du Commerce Luc Gennart. "L’idée, c’est de donner aux parents un lieu calme, aménagé et à l’abri de la circulation pour que les parents puissent passer un moment paisible pendant leur passage à Namur avec les enfants."

L’endroit est un point stratégique entre deux axes commerçants : la rue des Carmes et la rue de Fer. Il est déjà apprécié pour ses terrasses et son Horeca à l’abri du passage des bus et voitures. "Le projet a été formulé et une demande de subside envoyée à la ministre Valérie De Bue dans le cadre de la revitalisation urbaine", renchérit Stéphanie Scailquin. Il devra ensuite être dessiné par un bureau d’architectes avant de voir le jour, sans doute pour le printemps ou l’été prochains.

Par ailleurs , afin de promouvoir le commerce local, de qualité, et original, la Ville planche sur l’occupation prochaine de ses surfaces commerciales au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville. "L’agence de paris sportifs est déjà partie, la banque s’en ira bientôt et on doit encore définir le projet", souligne Luc Gennart. L’idée est de proposer un loyer modéré pour des nouveaux venus. "Mais on ne peut pas non plus casser le marché" , souligne l’échevin du Commerce. Il pourrait s’agir d’une aide à l’installation limitée dans le temps ou d’une autre forme d’incitant", donne en exemple Stéphanie Scailquin.