Namur C’est un des points de discorde les plus marquants

Le nouvel aménagement du centre de Floreffe et les modifications de circulation sont un sujet de discorde. "Notre volonté est de favoriser la mixité entre les voitures et les piétons mais il n’a jamais été question de faire du centre de Floreffe une zone piétonne comme à Namur par exemple", précise le bourgmestre. Pour ce faire, la commune préconise un nouveau sens de mobilité, l’instauration d’une zone 20 pour permettre de garantir plus de sécurité aux piétons et cyclistes et une zone de stationnement limité afin de favoriser la rotation des véhicules.

"Le problème, c’est que les intérêts des commerçants et des riverains s’affrontent. Les riverains souhaitent vouloir se garer devant chez eux mais favoriser les véhicules tampons, cela empêche le commerce de se développer. Il a donc fallu trouver un juste équilibre", poursuit M. Bodson.

À cela s’ajoute une volonté de rendre le centre-ville plus esthétique. "Ce que nous souhaitons, c’est libérer de l’espace sur la place et montrer que c’est un espace convivial et non une place dédiée au parking. Certaines personnes ne veulent pas l’entendre et nous devrons procéder à une expropriation publique."