Namur Une voiture était encore bloquée sur les voies mercredi soir

Un nouvel incident s’est produit au passage à niveau de Jambes-Velaine ce mercredi soir vers 22h15, quelques jours à peine après l’accident qui a failli coûter la vie à une mère de famille et ses deux enfants. Une voiture était à nouveau bloquée sur les voies. "La police et les pompiers sont présents en nombre ", nous commentait un automobiliste passant par là.

L’information a été confirmé ce jeudi matin par la porte-parole d’Infrabel, Elise Préaux. "Une voiture s’est effectivement mal engagée sur le passage à niveau et s’est retrouvée bloquée. Un agent d’Infrabel qui revenait d’un chantier et qui passait par là a immédiatement prévenu le ‘trafic contrôle’ pour interrompre le passage des trains à cet endroit, le temps que la voiture soit dégagée".

L’intervention des secours a pris près d’une heure. Si l’incident n’a fait ni victimes ni dégâts matériels, il s’en est néanmoins fallu de peu vu l’heure tardive à laquelle il s’est produit. Ce n’est pas la première fois, et ce n’est sans doute pas la dernière, que le passage à niveau de Jambes-Velaine est le théâtre d’incident du genre.

Le week-end dernier , un véhicule s’était déjà retrouvé bloqué sur le passage à niveau. Jules, un jeune homme de 20 ans, n’avait pas hésité à venir en aide aux occupants, une mère et ses deux enfants, alors qu’un train de marchandises arrivait.

"Cela fait de nombreuses années que ce passage à niveau accidentogène pose problème et qu’Infrabel veut le supprimer. Un premier permis a été refusé car la traversée piétonne via une passerelle ne convenait pas aux riverains, à la commune de Namur et au Foyer jambois", poursuit Elise Préaux.

Une demande d’un second permis devrait néanmoins être introduite dans les prochains mois. "Elle est en cours de finition. Cette fois, le passage des piétons et des voitures se ferait sous les voies, mais pas au même endroit. Une séance d’information dans le cadre de l’enquête publique sera organisée lorsque la demande de permis se déposée."