Namur Voici les endroits réservés par les principaux partis pour faire la fête ou avaler la défaite. Les festivités démarrent à 18 h

Si on veut capter les espoirs déçus, à quel point les chiffres constituent une petite ou une grande victoire le soir des élections, c’est aux QG des partis que ça se passe. C’est là que se retrouvent les candidats et leurs instances, les militants et les mandataires sortants.

Car dimanche soir, ce sera un résultat d’équipe, on saura quelle formation politique a profité ou perdu : les scores personnels n’étant rendus publics que lundi. Partout, les festivités démarrent vers 18 h.

À tout seigneur, tout honneur : le CDH namurois s’installera à l’étage de la brasserie François sur la place Saint-Aubain. Le bourgmestre Maxime Prévot et son parti sauront si les électeurs auront digéré le retrait de prise de juin 2017. Et s’ils valident en masse le changement de visage de cette belle endormie.

Le MR, lui, a réservé l’Extérieur Nuit place Chanoine Descamps. Les libéraux constateront s’il y a un effet namurois à la politique menée par le gouvernement fédéral ou si les Namurois penchent davantage vers la gauche qu’auparavant.

Ecolo ne rejoint pas le centre-ville et organise les réjouissances à l’espace Kegeljan à Salzinnes, un endroit que les militants et candidats connaissent bien près de la clinique Sainte-Elisabeth. Ils verront si la vague verte a frappé la vallée mosane et si les votants auront validé les ténors en bas de liste.

Le PS ne rejoint pas non plus le centre-ville et rassemblera traditionnellement les sympathisants et figures de la section namuroise à l’espace Laloux de Jambes, à côté du parc Astrid. Les disciples d’Eliane Tillieux verront s’ils reprennent suffisamment de plumes pour briguer l’écharpe mayorale.

Le PTB a réservé le Cinex, rue Saint-Nicolas, pour sa soirée électorale. Entrera-t-il juste au conseil communal ou carrément dans une majorité ?

Défi a réservé l’étage du Royal sur la place du Théâtre. À une époque, les murs de l’endroit étaient peints en rose, comme le parti amarante. Mis ce ne doit pas être la raison du parti qui espère beaucoup de ce scrutin.

Magali Veronesi