Namur

Le joueur n'avait pas apprécié une décision prise par l'homme en noir

Triste spectacle lors d'une rencontre de futsal à Florennes le 26 février 2016. L'arbitre du match a été violemment frappé par un des joueurs qu'il arbitrait. Jean-Philippe, l'auteur des coups, était le gardien de but d'une des deux équipes. Il n'a pas apprécié une décision que l'arbitre a prise à l'encontre d'un de ses équipiers. "Il a pris son élan et est venu le frapper au visage, de haut en bas. L'arbitre a perdu connaissance et est tombé au sol la tête la première », a commenté l'avocat de la victime lors de l'audience. L’arbitre a souffert d'une commotion cérébrale, d'une entorse cervicale et de contusions à la mâchoire.

Le jour du match, Jean-Philippe était ivre sur le terrain. « J'étais alcoolique à l'époque », a-t-il expliqué. Ce mardi, le tribunal correctionnel de Dinant l'a condamné à une peine de travail de 240 heures.