Namur

Samedi vers 18h, Partick Devoegt, exploitant la ferme du Wez-de-Chine, à Surice, venait de s'éclipser de la fête en l'honneur du mariage de son fils Wim à Franchimont pour nourrir le bétail. A son arrivée à la ferme, il a tout de suite remarqué que la meule composée de près de 200 ballots de paille était en feu. Fort heureusement, la paille n'était pas stockée a proximité immédiate des bâtiments de la ferme. Les pompiers de Philippeville, Couvin et Rochefort sont intervenus.

Alertés, les membres de la famille, et le marié lui-même, se sont rendus sur place. D'autres agriculteurs sont venus leur prêter main forte pour essayer de sauver une partie du stock de paille, mais il n'en restera finalement rien.
Comme toujours avec du fourrage, l'incendie durera de longues heures : les pompiers arrosant la paille au fur et à mesure qu'elle était évacuée du tas. Dimanche, la fumée recouvrait encore tous les environs de la ferme.
L'origine de cet incendie est pour le moins très suspecte puisqu'on peut clairement écarter la cause de l'auto-combustion. Sur place, on évoque une origine criminelle, faisant référence à un conflit qui oppose le propriétaire des lieux à l'exploitant agricole. Les policiers de la zone Hermeton et Heure se sont également rendus sur les lieux.