Namur L’organisateur de l’écran géant de Jambes explique pourquoi il faut réserver son ticket.

Dimitri Delecaut préfère faire face à une polémique qu’à une catastrophe. C’est ainsi qu’il explique la mise en vente de tickets à 3 euros pour la demi-finale de la Coupe du Monde de football sur le parking de la piscine de Jambes. "Tous les matches des Diables Rouges ont affiché complet à un moment donné. Pour le premier, les gens sont arrivés petit à petit. Contre le Japon, les spectateurs s’en allaient en masse puis sont revenus quand les Belges sont remontés : on a été sold out à deux reprises pour le même match."

Pour la demi-finale, la grande foule est attendue. Et redoutée. "Cette fois, on sera dans un moment historique, que l’on n’a plus vécu depuis 1986 donc il y aura encore plus d’affluence. Le fait de mettre les places pour l’écran géant en prévente serviront à garantir la sécurité de tous. Que se passera-t-il si l’on a plusieurs milliers de mécontents rue d’Enhaive ?", interroge l’organisateur de l’événement.

En fait, les 3 euros demandés ne sont pas des frais supplémentaires, mais sont décomposés comme suit : 2,5 euros sont rendus (cashback) au spectateur sous forme d’un ticket à échanger contre une boisson et 50 cents vont à la billetterie de Night and day pour les frais engendrés par la réservation.

"Il ne s’agit pas d’un profit supplémentaire pour mon organisation, mais de limiter le nombre de personnes dehors, dans la rue et frustrées de ne pas pouvoir entrer. Lors des matches précédents aussi, on limitait le nombre de spectateurs à 2.000. Certains ne comprenaient pas pourquoi car il restait de la place."

Outre le fait qu’il faut pouvoir circuler pour atteindre le bar, la caisse ou les toilettes, la jauge tient compte des mesure de sécurité. "Il faut tenir compte des portes de sortie. On ne veut pas se retrouver à charger la barque pour ne pas avoir assez de canots de sauvetage comme à bord du Titanic ", explique Dimitri Delecaut. "En demandant aux gens de réserver leur place, on prévient aussi les autres que ce n’est pas la peine de venir et ils ont tout le temps de trouver un chouette endroit pour regarder le match."

Quant à une éventuelle finale… "Je suis en contact avec des personnes à l’étranger pour éventuellement louer des dalles afin de mettre un écran plus grand. On verra le score des Diables Rouges", révèle-t-il.