Namur Le village de Houx a été particulièrement touché par les précipitations de la nuit dernière, comme l'explique Etienne Defresne, bourgmestre d'Yvoir. " A cause de la sécheresse, l'eau qui est tombée sur le plateau surplombant le village de Houx a ruisselé sur les falaises. Deux maisons ont été particulièrement touchées. Dans un cas, le sol s'est soulevé de 20 centimètres. Dans une autre habitation, on a mesuré près d'un mètre d'eau. Les maisons sont inhabitables. Nous avons proposé aux gens de les reloger, mais la solidarité joue et les occupants ont préféré rester sur place et vivre au premier étage pour nettoyer. LA dernière fois qu'un phénomène de ce type a eu lieu, c 'était en 1927."
© Valerie Nicolay

© Valerie Nicolay

© Valerie Nicolay


Ailleurs dans le village, entre 10 et 20 caves ont été inondées. A la suite d'une réunion du Collège, celui-ci a décidé de débloquer une somme de 120.000 € pour réaliser des pompages et le nettoyage.

Par ailleurs, la chaussée d'Yvoir a été également inondée. " Elle était recouverte de 60 centimètres d'eau, les avaloirs étaient saturés. Le SPW est en train de nettoyer la route et nous espérons une réouverture dans le courant de l'après-midi."

Ailleurs sur le territoire de la commune d'Yvoir, les pompiers ont dû intervenir à 30 reprises, principalement pour des caves inondées dans les village de Purnode, Dorinne et Spontin.