Namur

Jadis, les côteaux de la vallée mosane étaient parsemés de vignes. En fait, depuis très longtemps (les textes au Moyen-Âge en attestent) et jusqu’au début du XX e siècle, période où la production viticole locale s’est retrouvée surclassée, en rapport qualité/prix, par des vins venus de France et du sud de l’Europe. Mais les Belges sont consommateurs et amateurs. Et plus d’un est tenaillé par la passion de la vigne, qui depuis deux décennies fait un retour remarqué en Wallonie. Entre autres, forcément, dans la vallée de la Meuse.

" Créée en février 2017, sous l’impulsion des autorités locales, VignAndenne a pour mission la promotion du vin andennais et l’émergence d’une activité viticole sur le territoire par la mise en place d’une coopérative, explique son président, Guy Durieux. Actuellement, VignAndenne fédère une trentaine de membres, dont des producteurs, des amateurs privés et des industriels locaux, partageant un intérêt pour la viticulture. Les fondateurs de l’ASBL ont pour ambition de créer d’ici deux ans une coopérative en vue de produire des vins locaux de haute qualité. L’objectif est de permettre aux producteurs de se fédérer et d’atteindre une taille critique autorisant des investissements et surtout la mutualisation de ces investissements et des charges de fonctionnement ."

Ce mardi, VignAndenne dressait le bilan d’une année d’activité. On l’a compris, l’objectif poursuivi par la coopérative va au-delà de quelques pieds de vigne pour le simple (même s’il est très agréable) plaisir de faire du vin dans un coin de son jardin. " Une étude en collaboration avec le BEP et l’ULg-Gembloux a notamment été menée afin d’analyser le potentiel viticole du territoire. Près de 15.000 pieds de vigne ont également été plantés s’ajoutant à ceux déjà présents dans la région ." La Ville d’Andenne avait donné un coup de pouce à la coopérative lors de sa phase de démarrage, par un subside de 5.000 euros. Elle a aussi financé l’étude du BEP (17.000 euros) en considérant que, désormais, l’initiative doit vivre de ses propres ailes.

L. S.