Namur Conseiller communal sans interruption depuis 42 ans, il quittera l’assemblée

L’actuelle députée provinciale Geneviève Lazaron mènera la liste CDH pour le canton Namur/Assesse aux prochaines élections provinciales qui se déroulent le même jour que les communales, le 14 octobre.

Forte de ses 6.000 voix de préférence en 2012, elle brigue un nouveau mandat de députée provinciale tandis qu’elle est aussi la première femme de la liste aux communales derrière Maxime Prévot.

Les candidats suivants sont, dans l’ordre : David "Boule" Fievet (2), Catherine Palate-Vaus (3), Gauthier Coopmans (4), Isabelle Beudels-Hambenne (5), Joaquim Hernadez-Dispaux (6), Christelle Gigot-Colignon (7), Yves Eeckhout (8) et, last but not least, Guy Carpiaux (9).

À 72 ans, bientôt 73 ans, le doyen du conseil communal et de la liste CDH aux provinciales a été, comme l’ex-bourgmestre de Namur Jacques Étienne, conseiller communal sans interruption depuis 42 ans.

À la différence qu’il n’a pas l’intention de se retirer de la vie politique, même s’il ne figure plus non plus sur la liste communale. "J’ai la chance d’être en bonne santé alors tant que ça dure, je ne vois pas de raison d’arrêter. J’ai dit à Maxime Prévot que je céderais volontiers ma place au sang frais qui irrigue la liste communale, mais que je restais disponible si je pouvais rendre service. Me voilà candidat à la province", raconte-t-il.

Son rôle actif en politique, même si cet ancien prof de latin-grec est retraité depuis douze ans, est bien sûr important pour assurer la représentativité des seniors au conseil provincial, mais aussi "pour conseiller, guider les nouveaux au sein de cette institution que je connais bien pour avoir été conseiller provincial de 2006 à 2012".

Le Plantois Guy Carpiaux a été directeur de la Providence (Ciney) et surtout du collège Notre-Dame de la Paix (Erpent), on comprend qu’il souhaite mettre l’accent sur le rôle de la Province dans l’enseignement et la culture.

Son défi ? Trouver son électorat malgré une génération de supporters fidèles qui s’amenuise avec l’âge et la maladie. Il en est conscient, mais stimulé.