Namur On demande davantage d’électricité, donc le gestionnaire de réseau tire des câbles