Namur

HOTTON

Le Centre d’interprétation de la rivière a été rebaptisé

NATURE Ne dites plus CIR, mais Riveo ! Le Centre d’interprétation de la rivière, installé à Hotton, amorce un nouveau virage. Il change de nom et de logo. Une petite révolution.

“Le nom était assez rébarbatif” , indique Valérie Renard, la responsable. “Ce n’était pas très vendeur, en termes d’image. Nous avons profité d’un appel d’offres pour travailler sur autre chose.” L’attraction propose aux petits et grands de découvrir la rivière et ses richesses de manière originale.

Aquariums, panorama sous la mare, expositions thématiques, bref, l’objectif est de rapprocher le grand public de ce milieu. Un mini-golf est, en outre, accessible à l’arrière. La première année, en 2007, l’ex-CIR a accueilli 7.500 visiteurs. En 2009, ils étaient 13.500, soit une belle progression.

Pour pouvoir vivre sans aide publique, l’infrastructure doit franchir la barre des 17.000 entrées. “On observe aussi une augmentation dans la participation à nos différentes animations. Je suis satisfaite du bilan. Il est encourageant. Les gens commencent à savoir ce que nous réalisons” , souligne Valérie Renard.

Riveo, qui est né de l’association rive et eau, a l’ambition de se faire connaître encore davantage.

“Avec la nouvelle charte graphique et les différents pictogrammes, nous promouvrons mieux la diversité de nos activités” , ajoute-t-elle. Plus que jamais, le centre va développer les animations extérieures. “Nous sommes limités par la place, dans nos locaux” , rappelle la responsable.

Ce cap permettra notamment à l’infrastructure de s’intégrer dans le vaste projet de tourisme pêche, qui couvre la vallée de l’Ourthe. L’idée est d’attirer les amateurs de la discipline tout au long de l’année, grâce à différents aménagements.

L’année 2010 s’annonce à nouveau riche en événements. On pointera notamment une exposition intitulée Le temps des grenouilles , organisée en partenariat avec le Jura, et une participation à l’Année internationale de la biodiversité.

en savoir plus

Internet : www.riveo.be.



© La Dernière Heure 2010