Namur

A l'initiative d'Infrabel, Saint-Nicolas a distribué des chocolats aux usagers qui respectaient les règles de circulation mercredi matin au passage à niveau de l'avenue Jean Materne, à Jambes. L'opération visait à rappeler le danger que représentent les passages à niveau, où se produisent de nombreux accidents. "Malgré les risques, trop de personnes franchissent les voies lorsque le feu est rouge ou quand il y a trop de circulation pour libérer le carrefour", explique Frédéric Sacré, porte-parole d'Infrabel. "Un accident a encore eu lieu lundi à Wavre et c'est un véritable fléau. Nous tenions donc à marquer les esprits avec une action qui implique directement les usagers et Saint-Nicolas est un beau symbole."

Quelques centaines de conducteurs et piétons ont ont été récompensés par le Grand Saint. Père Fouettard était également présent afin de réprimander les quelques usagers en infraction.

En 2017, 51 accidents ont eu lieu à hauteur de passages à niveau en Belgique, soit six de plus qu'en 2016. Ceux-ci ont impliqué 44 véhicules et sept piétons, le plus souvent des riverains. Neuf personnes ont perdu la vie et trois ont été grièvement blessées.

Rien qu'avenue Jean Materne, Securail a constaté 23 infractions sur les 12 derniers mois et le trafic a été arrêté à 10 reprises car des personnes étaient signalées le long des voies.

Outre la sécurité, le non-respect de la signalisation à un passage à niveau entraîne une amende pouvant atteindre plusieurs centaines d'euros. Celle-ci peut être assortie d'une suspension du permis de conduire, même si l'infraction est commise en tant que piéton.

Une action similaire était organisée à Ternat.

© BELGA

© BELGA