Namur

Un collectif d’une vingtaine de citoyens monte au créneau

NAMUR Le projet de centre commercial dans le quartier de la gare ne fait pas l’unanimité. Il y a quelques mois, l’association d’animation urbaine Namur 80 montait au créneau, allant jusqu’à parler de massacre à la tronçonneuse à propos de “la disparition radicale du square Léopold, seul et dernier espace vert du centre-ville avec de nombreux arbres pluri-centenaires”.

Dans la foulée, le PTB (Parti du travail de Belgique) a dit lui aussi tout le mal qu’il pensait de ce projet de centre commercial au square Léopold qui menace le parc du square Léopold mais aussi les commerces du centre-ville et risque de causer des problèmes de mobilité.

Pour le PTB, le parc du square Léopold (58 ares) est un endroit de détente agréable pour les jeunes et les moins jeunes. À deux pas de la gare, il est aussi un lieu de passage important pour les Namurois et même les touristes, sans compter que cet espace vert possède des arbres centenaires voire bicentenaires (ormes, platanes, tilleuls…).

À nouveau le parc Léopold refait parler de lui : un collectif d’une vingtaine de citoyens soucieux du maintien de la qualité de vie et du patrimoine naturel urbain namurois se mobilise pour défendre le maintien de ce poumon vert : “Certains membres font partie de Namur 80 ou d’autres associations tels que Les Amis de la Terre. Nous allons organiser à partir du 29 août, une vaste campagne d’information et de mobilisation de la population à Namur : site internet, tracts, affichages, pétition, actions de terrain sur le site du parc”, explique avec détermination Marcel Guillaume. “Sacrifier le parc Léopold au profit d’un centre commercial ? Nous nous y opposons et nous demandons aux autorités communales de faire une proposition qui, non seulement préserve la zone arborée du parc, mais la réhabilite afin de lui rendre tout son attrait.”



© La Dernière Heure 2012