Namur Olivier Maingain l’a rétrogradé en fin de liste et il a préféré démissionner

Les propos de Serge Lorge, chef de file du parti Défi et pressenti pour figurer en tête de liste à Jemeppe-sur-Sambre, ont provoqué sa démission. Il y a une dizaine de jours, il a tenu des propos jugés déplacés auprès de nos confrères de Sudpresse.

"Le PTB est un parti extrémiste. Nous sommes un parti du centre droit. Nous n’avons pas les mêmes déçus. Les déçus qui s’orientent vers le PTB sont plutôt des marginaux. Le PTB ne veut pas le pouvoir. Nous, nous voulons y participer", avait-il dit.

Une sortie fort peu appréciée par le président du parti Olivier Maingain qui ne veut pas se positionner au centre-droit de l’échiquier politique, mais pluraliste et au-dessus de la mêlée. Et puis le PTB, partenaire potentiel de majorités, s’était vexé de ces propos et manifestait depuis une hostilité affichée envers Défi et son président.

C’est ainsi que vendredi, lors d’un événement qui rassemblait toutes les édiles locaux du parti au Cercle de Wallonie, les cadres du parti ont souhaité retirer la tête de liste à Serge Lorge pour lui conférer la dernière place pour pousser la liste.

Malaise. Le soir même, le septuagénaire a décidé de démissionner.

La tête de liste de Jemeppe sur-Sambre aux prochaines communales sera donc Fréderic Delcommene, ce que nous confirme le coordinateur défi en province de Namur Patrick Pynnaert. Il affirme que serge Lorge n’a pas été viré. "La séparation s’est faite à son initiative, de manière consensuelle, sans drame et à l’amiable. Il a préféré laisser la place à une équipe dynamique, porteuse de la vague amarante, menée par Frederic Delcommene. Nous la présenterons bientôt dans son intégralité" , promet celui qui est candidat à Namur.

Frederic Delcommene , 46 ans, est employé administratif. Mais il est surtout connu pour son rôle d’entraîneur sportif. Dans sa campagne, il compte mettre l’accent sur la propreté des voiries, l’entretien des cimetières, les dépôts clandestins d’ordures, la mobilité, la sécurité routière, l’aide à la jeunesse à travers des voyages organisés, les crèches, la santé et le bien-être animal, mais aussi son dada, le sport, avec l’accès aux disciplines sportives pour tous.