Namur

Le 24 avril dans l’après-midi, une opération mise en place par le Service Enquête & Recherche - SER, en collaboration avec le Groupe d'Interventions Spéciales - GIS, de la Police Namur Capitale a permis l’arrestation de 4 personnes dont un ressortissant hollandais et une personne en situation illégale.

Au terme des perquisitions menées sur le territoire namurois, il a été découvert et saisi :

-plus de 220grammes d’héroïne;

-une vingtaine de grammes de cocaïne;

-une somme de plus de 600euros;

-de nombreux gsm;

-un véhicule.

Trois des quatre personnes interpellées ont été déférées chez un juge d’instruction qui en a placé deux sous mandat d’arrêt.

Ces arrestations s’inscrivent de nouveau dans le cadre de la problématique de la DUTCH CONNECTION, filière hollandaise d’écoulement d’héroïne et de cocaïne sur le territoire belge, dont Namur.

Un récent jugement du Tribunal Correctionnel de Namur vient de condamner les dirigeants d’une de ses filières, démantelée en 2017, à des peines de 6 ans de prison et à de lourdes confiscations.

Le lendemain soit le 25/04/18, le S.E.R. de la Police Namur Capitale procédait à la saisie de plus de 815 pilules d’XTC. Cette saisie s’inscrit dans la continuité du dossier de trafic de drogue de synthèse (XTC, kétamine, speed,….) initié depuis quelques mois par la section STUPEFIANTS de la Z one de Police et qui avait conduit à l’interpellation de 16 personnes dans le courant de la semaine passée.