Namur Le groupe construit un gigantesque complexe de 30.000 m2 à Suarlée

Si vous prenez souvent l’autoroute depuis Suarlée, vous ne pouvez pas échapper à ces deux ronds-points qui longent le parc Ecolys. Le premier côtoiera, d’ici 2018, un gigantesque complexe de 30,900 m2 abritant entre autres les nouveaux locaux de la Salle de ventes Rops.

Le projet qualifié d’ambitieux par les promoteurs accueillera notamment des bureaux, une brasserie-restaurant ainsi qu’un hôtel low-cost.

Le projet porté par le groupe ACTIBEL, activement présent dans le Namurois, est d’abord né pour étendre la Salle de ventes Rops afin d’améliorer les conditions d’accueil de la clientèle, d’expositions et de dépôts d’œuvres d’art en tous genre. "Aujourd’hui, le développement est freiné par le manque de place. Avec ce nouveau bâtiment, nous allons multiplier par dix l’espace d’accueil de la salle, soit 12.000 m2", a indiqué Paul de Sauvage, administrateur délégué d’ACTIBEL et de la salle Rops.

Le complexe qui s’étend sur 3 ha de terrain et est prévu sur quatre étages permet le développement d’autres projets relatifs aux activités d’ACTIBEL, puisque le groupe compte rassembler toutes les autres filiales du groupe sur ce site. En plus, le bâtiment sera également le lieu d’un business center numéro deux, en vue d’étendre les activités de celui existant à Belgrade qui affiche complet. Une surface de 10,000 m2 de bureaux à louer sera disponible ainsi que des salles de réunion, conférence et coworking. Mais le projet le plus ambitieux est sans doute l’hôtel low cost prévu dans les plans.

Le promoteur prévoit 120 chambres à destination principalement d’une clientèle de travailleurs pour des séjours de courtes durées et pour un budget d’environ 40 €/nuit. "Nous allons construire petit à petit les chambres en fonction de la demande, mais le projet en prévoit 120". La Ville qui soutient moralement le projet a partagé son enthousiasme de voir le secteur hôtelier se développer. Un complexe qui devrait par ailleurs être porteur d’emploi, puisque plusieurs centaines de nouveaux postes seront créer à son ouverture, et ce, dans des secteurs, on s’en doute, très divers. "C’est un projet dur, ambitieux et un véritable défi" a conclu le promoteur. La fin des travaux est prévue pour 2018.

© DR

L.Do.