Namur Les Gedinnois retrouvent l’élite provinciale vingt ans après suite à leur succès face à Biesme (2-0)

Cette finale retour du tour final de P2 namuroise (aller : score de 2-2) s’est disputée ce mercredi soir devant une belle chambrée, d’environ 300 personnes pour la plupart bien en voix et aux couleurs de leur club respectif.

En première période, si Biesme tentait davantage de bien jouer au foot, la production offensive des visiteurs était faible. On notait tout de même, sur un service de Lotte, une tentative plein axe de Dunesme qui obligeait le gardien local Mathieu à sortir une belle parade.

Les Biesmois n’avaient pas plus de réussite sur leurs coups francs obtenus. Ce sont les Gedinnois qui se créaient la majorité des occasions, pas souvent cadrées. Mais ni Grimonprez, ni Severin ou encore Waldrant ne parvenaient à trouver la faille.

En deuxième mi-temps, Biesme se créait les premières occasions, mais un coup franc du Gedinnois Gorge permettait presque à Pisvin de conclure. Dans la foulée, une frappe du Biesmois Edebouw frôlait la latte.

C’est finalement côté visité que le goal tombait : au terme d’une phase bien construite, Grimonprez servait Waldrant qui trompait le portier Weber (1-0).

On ne voyait plus grand-chose de concret jusque dans les arrêts de jeu, où un centre permettait à Pisvin de doubler la mise.

Les Gedinnois explosaient de joie au coup de sifflet final, les voilà de retour en P1 vingt ans après leur dernière apparition à cet échelon.

Un feu d’artifice était même tiré depuis le terrain pour fêter cela. Notons que Biesme peut encore grimper parmi l’élite provinciale si le Condruzien parvient à monter en D3 amateurs via le tour final interprovincial.