Namur Promouvoir Namur en Flandre fait partie du plan d’action de cet été

Alors que la saison touristique d’été n’a pas encore commencé, quelques nouveautés sont d’ores et déjà annoncées. Des retours attendus comme la Namourette et le Beau Vélo de Ravel qui attirent chaque année de nombreux visiteurs, mais aussi une importante campagne dans le nord du pays.

• Le Beau Vélo de Ravel repassera par Namur pour la troisième fois. "C’est un événement qui est financé par la Ville à hauteur de 25.000 € et qui draine plusieurs milliers de visiteurs", explique l’échevine du Tourisme, Patricia Grandchamps. Entre 5.000 et 7.000 visiteurs avaient participé à l’étape namuroise en 2017. "C’est une activité qui permet de mettre le focus sur certains points de Namur." Le tracé n’est pas encore connu, mais sera différent de l’an passé. L’événement est quant à lui fixé le 1er septembre.

• Le retour des Namourettes est également prévu pour le mois de juin. L’an passé, l’ouverture de la saison avait été retardée et par la suite le marché d’attribution avait été cassé par la tutelle. Une situation que ne veut pas revivre la Ville deux années de suite. Actuellement, le cahier des charges est en cours de rédaction et l’ouverture du marché sera lancée début mars.

Promouvoir Namur en Flandre, c’est l’objectif d’une grande campagne qui sera lancée prochainement dans le nord du pays, pour un budget de 100.000 €. "Nous avons fait appel à un bureau spécialisé du marché flamand et nous attendons leur proposition, mais l’idée est aussi de notre côté d’améliorer le service pour ce public", indique l’échevine. Par exemple, pourquoi ne pas améliorer l’accueil en incitant les restaurants à proposer des cartes bilingues au travers d’un label ?

Enfin, au travers de la thématique touristique annuelle la Wallonie insolite, l’office du tourisme travaille sur une liste d’endroit qu’il s’agisse de logement, restaurant, activité qui pourrait entrer dans ce thème. "À Namur, nous avons déjà plusieurs choses, les péniches couchettes, les parfums de Guy Delforge ou encore les souterrains. L’idée est de profiter de la thématique pour créer des produits qui perdureront, c’est sur cette offre que nous travaillons encore."

L.Do.