Namur

La Police des Chemins de Fer a surpris durant la nuit de jeudi à vendredi trois jeunes gens (deux âgés de 20 ans et un de 23 ans) sur le Site SNCB de Ronet (Namur). Ils ont escaladé le grillage qui ceinture l’endroit avant de pénétrer dans un wagon pour le dégrader, notamment en y vidant un extincteur. 

Ils ont aussi fait main basse sur deux lampes torches rouge utilisées par les signaleurs pour indiquer un danger sur les voies lorsque les feux de signalisations sont défectueux. Les trois vandales sont tous universitaires (un futur avocat, un futur psychologue et un futur ingénieur). Ils ont été privés de liberté et ont passé la nuit (ou ce qu’il en restait) au cachot ! Ils risquent d’être poursuivis pour vol qualifié devant un tribunal correctionnel. Le Parquet, qui décide du renvoi (ou non) devant le tribunal, pourrait également leur proposer une simple médiation pénale : « Après la nuit passée au cachot, je pense qu’ils seront calmés et qu’ils vont présenter leurs excuses », a ajouté le Substitut de Permanence au Parquet de Namur. Tout laisse à penser qu’il leur proposera une médiation pénale !