Namur Onze d’entre eux ont finalement pu être sauvés

Il y a un peu plus d’un an, François Hascher, membre de l’association Aide aux Animaux Belgique située à Huy, a été interpellé par la situation de onze chevaux à Graide (Bièvre). Laissés à l’abandon, les équidés appartenaient à un fermier du coin aujourd’hui décédé. Un autre homme, considéré comme complice du fermier, devait comparaître devant le tribunal correctionnel de Dinant ce jeudi matin (lire ci-contre).

l’époque, j’ai reçu plusieurs témoignages de la situation. Je me suis rendu sur place comme je le fais toujours. C’était un vendredi matin en plein hiver. Les chevaux étaient dans un état lamentable. Ils cherchaient leur nourriture et à boire dans la neige. J’ai interpellé le ministre Di Antonio en exigeant la venue d’un vétérinaire qui est venu le lendemain", se souvient François Hascher.

Parmi les onze chevaux, un en particulier a marqué le Hutois. Fjordi. "Il était mis à part. Il était dans un état plus que lamentable. Il avait le tétanos et était quasiment paralysé. Il ne savait même plus manger. J’ai pris contact avec des membres de l’association 100 Chevaux sur l’herbe qui sont venus le chercher. Le propriétaire a accepté de faire abandon volontaire de ce cheval après de longues discussions."

Vu la situation des dix autres chevaux, François Hascher s’est battu pour les sauver d’une mort certaine. "Ils allaient être abattus illégalement en France. Le propriétaire ne voulait pas les lâcher ou alors voulait être payé. Finalement, on les a rachetés."

Après avoir trouvé des solutions pour les héberger, il a fallu les attraper. "Et ce fut loin d’être facile. Ils n’avaient connu que des coups ! Ils étaient très peureux surtout envers les humains. Ils étaient redevenus sauvages. Je suis allé régulièrement sur place pour les amadoués avec de la nourriture. On a finalement réussi à en attraper huit. Les deux derniers étaient inapprochables. Il a fallu les flécher."

Ces scènes appartiennent aujourd’hui au passé. Fjordi, qui avait le tétanos, est sauvé. Tout comme les dix autres équidés.

S.M