Namur

Une trentaine de policiers ont été mobilisés pour faire partir les 400 à 500 fêtards

Dans la nuit de samedi à dimanche, des riverains du domaine des Dolimarts, une propriété de la FGTB à l'abandon depuis de nombreuses années, ont été importunés par de la musique. Ils ont prévenu la police, qui s'est rendue sur place. Les deux patrouilles ont constaté une rave party. Du renfort a été nécessaire. Une trentaine de policiers ont été mobilisés pour mettre un terme à cette soirée qui rassemblait entre 400 à 500 personnes. « Le matériel découvert était assez impressionnant. Il y avait une installation de sonorisation d'une puissance de 15.000 watts, un groupe électrogène et une camionnette pour transporter le tout », a précisé le parquet de Namur. L'ensemble du matériel a été saisi par les forces de l'ordre. Des contrôles routiers ont par ailleurs été effectués autour du site avec comme résultats cinq contrôles positifs pour contduite en état d'ivresse et sous l'influence de stupéfiants.