Namur Même si c’est pour agrandir l’école libre, Jose Damilot (PS) se dit choqué

Au conseil communal de Namur, le socialiste José Damilot s’est ému de constater la destruction du monument aux morts de Vedrin. "Quand on sait que ni les familles concernées ni les associations patriotiques n’ont été consultées, ni même informées, cela montre le peu de considération que certains politiques ont vis-à-vis de la population. Pour mémoire, des noms comme celui d’Alfred Brasseur qui a donné son nom à une rue des Comognes, y figurait. Je demande réparation et que la nouvelle plaque commémorative soit élaborée en concertation avec les familles intéressées."

Seuls les habitants du quartier ont été informés des projets des œuvres paroissiales des doyennés de Saint-Servais et Namur. Qui ont été publiés dans le bulletin paroissial. "Dans le cadre de la transformation pour l’extension de l’école des Comognes, le monument aux morts situé devant le bâtiment de la direction sera enlevé et remplacé par une plaque commémorative reprenant les noms des victimes des deux guerres. Cette plaque sera incrustée de façon visible dans la maçonnerie", disait le texte.

Ce qui n’en reste pas moins un choc pour les descendants qui découvrent que le monument disparu…

L’échevin des bâtiments Tanguy Auspert insiste sur le fait qu’il n’est pas responsable. "La Ville de Namur n’était pas propriétaire de ce monument. Nous n‘avons aucun pouvoir d’injonction à l’égard du propriétaire. Néanmoins je pense que les œuvres paroissiales ont adéquatement mis en balance l’intérêt d’une école et l’importance de préserver les souvenirs patriotiques, en sollicitant le remplacement d’un monument imposant par une plaque qui remplit tout aussi bien son devoir de mémoire."

L’échevine Stéphanie Scailquin promet que les noms ne seront pas oubliés. "Bien qu’il soit décevant d’avoir à démolir un tel monument commémoratif, la Ville a considéré qu’il en relevait de l’intérêt général vu la nécessité absolument certifiée d’agrandir l’école. Les noms des Namurois qui se sont battus pour notre liberté et pour sauver notre pays ne seront pas oubliés. Je mobiliserai les énergies nécessaires à retrouver les familles dont le nom figurait sur le monument et rassemblera les associations patriotiques autour de la rénovation du monument."

M.V.