Namur

Les Big Belly, les compresseurs de cannettes et les poubelles colorées pour écoliers

Namur innove sans cesse en matière d'incitations à jeter ses détritus. Après la poubelle musicale qui entonne le Bia Bouquet pendant les fêtes de Wallonnie qui a été promise pour le week-end prochain, l'échevin de la propreté Bernard Guillitte a commandé plusieurs nouveaux modèles de poubelles.

Les Big Belly

© DR

"On va commencer par les tester car elles coûtent assez cher (2.451€ TVAC pour placment et location de 3 mois). Il s'agit de poubelles à capacité plus importantes pouvant contenir 300 litres de détritus grâce à une compression. Elles sont dotées d'une puce qui prévient le service lorsqu'elles doivent être vidées, ce qui les empêche de déborder et économise de la main d'oeuvre car elles ne sont pas trop vite remplies"


Les poubelles rouges pour écoliers

© DR

"On va placer en phase test 5 poubelles d'un modèle classique, mais colorées en rouge, aux abords de certaines écoles (2.800€ TVAC). on pourra comparer avec les poubelles classiques foncées et voir si les enfants sont davantage disposés à mettre leurs détritus dans la poubelle lorsqu'elles sont plus voyantes et plus colorées."


Les écrases canettes

© DR

"On en achète deux, qui peuvent être déplacées (4.000€ TVAC). On va les placer aux abords des écoles secondaires, là où on consomme le plus de cannettes. L'idée, c'est de donner envie d'utiliser la poubelle en actionnant l'écrase-cannette, avec le bruit qui va avec."


Par ailleurs, la ville de Namur a procédé à la géolocalisation de l’ensemble des outils de propreté sur son territoire (poubelles, cendriers, sites de bulles à verre et textiles) grâce à un subside Feder de 50.000€ TVAC.

Elle est en train de placer des capteurs de remplissage sur 10% du parc poubelles: le projet pilote est financé par Wallonie Plus Propre.