Tournai-Ath-Mouscron

L’extension et la mise aux normes du home Henri Destrebecq font partie des gros chantiers de la législature à Leuze-en-Hainaut. Au total, quelques 13 millions d’euros vont être investis pour agrandir et moderniser la maison de repos située à proximité de l’arsenal des pompiers et de l’hôtel de ville.

La commune et le CPAS, qui en est le gestionnaire, ont obtenu d’importants subsides (7.795.000 €) pour mener à bien ce chantier d’envergure confiée à l’entreprise Lixon.

"Les travaux débuteront le 4 mars prochain et s’étaleront sur trois ans (580 jours ouvrables)", précise Lucien Rawart, président de l’institution.

Celle-ci en financera une partie grâce au produit de la vente de terrains et de biens immobiliers dont elle est propriétaire. Parmi ces bijoux de famille devraient figurer le Manoir (27 lits MRS) dont les pensionnaires rejoindront, à terme, le site rajeuni du home Henri Destrebecq. "Il va sans dire que ce regroupement sur une seule et même implantation (134 lits) permettra de rationaliser les coûts de fonctionnement", insiste Lucien Rawart.

La mise en conformité concerne tout l’aspect énergétique mais également la superficie des chambres, qui passera de 10 à 15 m2. D’ou la nécessité de construire une nouvelle aile de 3.200 m2 d’une capacité d’accueil de 70 lits. "En plus de la restructuration des espaces verts, il est prévu d’augmenter le parking d’une trentaine de places."

La première phase des travaux se traduira d’ici quelques semaines par la démolition de l’actuelle salle d’accueil et le coup d’envoi d’importants travaux de terrassement incluant la déviation de l’égouttage existant vers le collecteur d’Ipalle. "Tout sera mis en œuvre pour que les résidents subissent le moins de désagréments possibles tout au long de la durée du chantier", rassure le président du CPAS.