Tournai-Ath-Mouscron

Ce lundi , jour de la rentrée scolaire, l'école d'immersion en langue néerlandaise d'Anvaing (Frasnes)  fêtait son vingtième anniversaire. Un projet alors pilote en Wallonie. Une cérémonie a été organisée pour marquer le coup. Cette cérémonie était rehaussée par les présences de Bart Tommelein, ministre flamand des Finances, du Budget et de l'Industrie et de Jean-Luc Crucke, ministre wallon du Budget, des Finances, de l'Energie, du Climat et des Aéroports.

L'échevin de l'enseignement, Sébastien Dorchy, a souligné qu'en vingt ans, l'école communale d'Anvaing était passée "du statut d'école en péril à une success story qui rassemble à présent plus de 300 élèves, soit 30% de la population de l'enseignement communal de Frasnes-lez-Anvaing. Le bilinguisme n'est pas seulement un avantage pour la future vie professionnelle, il est aussi un outil pour rencontrer d'autres cultures, pour rapprocher les communautés. Et ce dès le plus jeune âge : entre la 3e maternelle et la deuxième primaire, au moment où le cerveau est le plus malléable, le plus plastique, 75% de l'enseignement se donne dans la langue de Vondel."

Jean-Luc Crucke, bourgmestre empêché de Frasnes-lez-Anvaing était à la base de cette école.

Notez qu'Arthur, le fils de Bart Tommelein, rentrait aujourd'hui en première primaire et  sa fille Camille en première année secondaire .