Tournai-Ath-Mouscron

Cette année, 85 % des communes wallonnes ont décidé de participer à l’opération Été solidaire.

Cette opération permettra à 222 jeunes de Wallonie picarde de découvrir le monde du travail tout en favorisant leur apprentissage de la citoyenneté. En 2018, 222 communes, dont les 23 de Wapi, recevront une subvention allant de 1.680 à 10.080 €.

"Suite aux décisions du précédent gouvernement de supprimer les subventions à destination des CPAS et des Sociétés de logement de service public, le nombre de jeunes engagés durant l’été via l’opération avait considérablement chuté. J’ai voulu redynamiser cette belle opération ", explique la ministre des Pouvoirs locaux Valérie De Bue (MR).

Le budget pour cette opération a doublé. Il est passé de 768.000 euros en 2017 à 1.139.040 € en 2018. "L’opération Été solidaire offre la possibilité à des jeunes âgés de 15 à 21 ans de participer à l’embellissement de leur commune mais aussi au renforcement de l’image qu’ils ont des citoyens et d’eux-mêmes."

Au total , cette opération concernera 2.231 jeunes. Ils seront engagés pour une durée de dix jours et leurs prestations seront rémunérées à hauteur de 6,49 € brut (6 € net) par heure, dont 6 € à charge de la Région.

Le nombre maximal de jobistes a été calculé sur base du nombre d’habitants. En Wallonie picarde, c’est Mouscron qui en accueillera le plus, avec 24 jeunes impliqués.

Notons que les communes peuvent développer le projet en en prolongeant la durée, ainsi qu’en augmentant les rémunérations et le nombre d’étudiants.