Tournai-Ath-Mouscron Figurant sur la liste MR, Coralie Fontaine, avocate, mène sa première campagne de façon très originale

Dans le cadre de leur campagne électorale, certain(e)s candidat(e)s misent autant sur la forme que sur le fond. C’est notamment le cas à Ath où une jeune avocate figurant sur la liste MR de Christophe Degand a imaginé un concept d’affichage pour le moins novateur et original.

Âgée de 30 ans, Coralie Fontaine a distribué un toutes-boîtes sous forme de tract qui permet aux électeurs de la découvrir et de parcourir ses projets pour la cité des Géants mais aussi de s’amuser en découpant son visage avec une paire de ciseaux pour en faire un masque.

"Dans la mesure où je me présente pour la toute première fois à des élections, je ne bénéficie évidemment pas d’une visibilité et d’une popularité comparables à celle des ténors de la vie politique communale. Ce constat m’a amenée à réfléchir à un concept susceptible d’attirer davantage l’attention des citoyens qu’une simple photo avec mon nom."

Soucieuse de se démarquer en apportant sa petite touche personnelle, l’avocate en lice pour le scrutin athois de ce dimanche, a fait imprimer à 2.500 exemplaires une affichette dont le verso s’apparente à un bricolage d’enfant avec le mode d’emploi.

Un petit ciseau indique comment bien découper sa tête délimitée par des pointillés. "Celui-ci a également été mis en ligne sur les réseaux sociaux afin que les internautes puissent l’imprimer. Parallèlement, j’ai invité ceux qui le désirent à m’envoyer une photo ou une vidéo via laquelle ils se mettent à ma place tout en me communiquant leurs idées au profit de l’intérêt collectif au cas où je serai élue. J’ai déjà reçu pas mal de réponses, preuve que les gens jouent le jeu."

Très inventive, notre interlocutrice réserve encore une petite surprise ce mercredi via la diffusion plus restreinte d’un tract avec un miroir reflétant ses idées auprès des gens qui se regarderont dedans en arborant le masque à son effigie.

Par souci écologique, la jeune candidate insiste encore pour que les personnes ayant reçu son support électoral ne le jettent pas à la poubelle mais en fasse un éventail, un avion de papier ou toute autre création amusante.

C’est une façon de joindre l’utile à l’agréable pour cette novice de la politique qui entend apporter un peu de gaieté et de légèreté dans une ambiance de fin de campagne plutôt plombée.