Tournai-Ath-Mouscron Deux groupes de jeunes se sont retrouvés impliqués dans une bagarre sur les quais.

Les quais de Tournai sont assez fréquentés par les fêtards le soir. Malheureusement, la boisson pouvant parfois aider, il n’est pas rare d’être spectateur de bagarres. Le 3 juin 2015, sur le coup de 21 h 30, ce sont deux groupes de personnes qui en sont carrément venus aux mains.

Effectivement, un groupe de jeunes s’était, sans raison visiblement apparente, jeté sur plusieurs personnes afin de se frotter à elles. C’est suite à cette scène qu’Adrien C. comparaissait à la barre du tribunal. Le jeune homme faisait ainsi partie du groupe d’agresseurs. "Il a pu être reconnu par un témoin indépendant", expliquait le ministère public. Quatre mois d’emprisonnement étaient alors requis contre le prévenu. "Il n’y a pas eu d’incapacité de travail dans le chef des victimes. Il n’est pas nécessaire de requérir plus."

L’avocat du prévenu , Me Tounkara, relativisait le discours du témoin.

"Si le comportement de mon client n’est, quoi qu’il arrive, pas admissible, on ne connaît pas véritablement les origines de cette bagarre générale. Le témoin en question a expliqué que des jeunes se courraient les uns après les autres. On parle donc d’une agression mutuelle. Quoi qu’il en soit, la bagarre n’étant pas de grosse intensité et aucune incapacité de travail n’étant à recenser, une peine de probation autonome me semble indiquée."