Tournai-Ath-Mouscron

Le Plan de cohésion sociale (PCS) de Leuze entend bien maintenir son dynamisme et son état d’esprit positif en s’attachant à développer ses différentes missions. Insertion socioprofessionnelle, accès au logement, accès à la santé et retissage des liens sociaux et intergénérationnels : voilà les quatre axes de travail développés par le PCS, désormais installé Tour Saint-Pierre (n°16).

"Toute personne doit avoir accès aux droits fondamentaux, en matière de logement, de santé, d’emploi. C’est en ce sens que nous menons nos actions avec de nombreux partenaires, indique Stéphanie Laurent, coordinatrice du PCS de Leuze. Tous les mois, nous nous rencontrons entre professionnels pour réfléchir à des actions et, parfois aussi, pour répondre à des demandes particulières."

Assistante sociale de formation, Stéphanie peut aussi rencontrer individuellement des personnes qui le souhaitent pour une aide, un conseil. Le PCS se veut avant tout un lieu d’orientation , d’information. À p artir de février, les bureaux seront ouverts au public le mardi après-midi (13 h 30-16 h) et le vendredi (9 h-11 h 30 et 13 h 30-16 h).

Un espace public numérique est aussi à disposition des personnes souhaitant effectuer des recherches (santé, logement, activités…), rédiger un CV, une lettre de motivation ou compléter des dossiers sur Internet.

"Parmi les projets, nous souhaiterions organiser une formation au permis de conduire pratique en partenariat avec Multimobil. Nous le faisons déjà pour le permis théorique", précise Stéphanie Laurent.

Concrétisation d’un autre projet

Ce début d’année voit aussi la concrétisation d’un autre projet : Senior Focus. Échevine en charge du 3e âge et de la Cohésion sociale, Béatrice Fontaine (MR) a eu l’occasion de présenter le concept lors des vœux.

"Il s’agit d’une petite boîte jaune mise à disposition des Leuzois de plus de 65 ans et vivant chez eux. Cette boîte est à installer dans le frigo et doit contenir les informations médicales nécessaires aux services de secours en cas de besoin", a ainsi expliqué l’échevine.

Dès le mois de février, le PCS de Leuze investira aussi l’ancienne salle de ping-pong (rue d’Ath, 32) qui prendra le nom de Maison de la cohésion sociale. Des rencontres Échangeons nos connaissances y seront organisées. "Le but est d’inviter les gens à partager leur savoir-faire dans des domaines variés comme la cuisine, l’informatique, le bricolage ou la couture. Nous voulons par ce biais créer du lien entre les personnes. Chaque participant pourra donner et recevoir des trucs et astuces dans son secteur", souligne Stéphanie Laurent. Une activité gratuite qui se déroulera le mardi matin et le jeudi matin ainsi que le mercredi après-midi. "Et avec nos partenaires, nous mettrons sur pied des stages et des ateliers dans cette même Maison de la cohésion sociale", poursuit Stéphanie Laurent. "Nous en profiterons pour aménager et décorer les locaux durant ces stages. Nous souhaitons que les citoyens s’approprient ce lieu, dont les espaces extérieurs pourraient être rafraîchis dans le cadre de l’opération Été solidaire. Nous voudrions aussi y aménager un espace pour les jeunes."

Infos sur le PCS au 0488/57.09.17.