Amis et rivaux

Cédric Ketelair Publié le - Mis à jour le

Tournai-Ath-Mouscron

Les amis que sont Geoffroy Huez (PS) et Jean Huvenne (MR) sont candidats, pour la première fois aux élections communales

TOURNAI Ils espèrent tous les deux devenir conseillers communaux en octobre prochain mais ce n’est pas sur la même liste que figurent l’avocat Geoffroy Huez et le conseiller aux finances Jean Huvenne. Pourtant, leur parcours est à peu près similaire. Ils ont été étudiants, dans la même classe, au sein de l’Athénée Jules Bara à Tournai, ils sont tous deux licenciés en droit (et notariat pour Jean) de l’ULB, et ils sont partis un an à l’étranger après leurs études secondaires.

Mais cette fois-ci, ils seront rivaux puisque Geoffroy, ex-président des jeunesses socialistes, figurera en 37e position sur la liste de Rudy Demotte alors que Jean se trouve en 18e position sur la liste MR menée par Marie-Christine Marghem.

Mais cette rivalité n’entrave pas leur amitié, loin de là. “Il fallait se présenter cette année car nous allons porter les valeurs de notre génération, laquelle n’a connu que la crise, ce qui est une force finalement”, estime Geoffroy. Issu d’une famille de carriers qui a toujours milité pour défendre les valeurs socialistes, Me Huez est tombé dans la marmite PS mais il veut faire partie d’une génération d’idées et non d’idéologie.

Jean, par contre, s’est lancé dans le grand bain au MR “car l’alternance politique est une bonne chose.” Placé à gauche au sein de la droite, il dit être séduit par le volet social du programme MR. Geoffroy, quant à lui, est séduit par la vision à long terme de Rudy Demotte. ”Le patrimoine de Tournai est important mais il ne faut pas rater le train du 21e siècle. “

Jean estime qu’il ne faut pas partir dans des projets mégalomanes.” Faire du bitume avant les élections, c’est bien mais là c’est trop, ils vont rester dedans. Le commerce du centre-ville a été tué.” Il regrette aussi que Rudy Demotte a déjà dit qu’il ne siégerait pas comme bourgmestre en cas d’élection en octobre.

“C’est irresponsable de dire ça à l’aube d’une élection si importante. Il y aura des dissensions dans l’arrière-boutique.”

Geoffroy lui rappelle que c’est le MR qui se divise, pas le PS.”Je trouve que Rudy a été honnête. Il respecte la démocratie en disant que celui qui fera le plus de voix sera bourgmestre faisant fonction .”. Jean décrit Marie-Christine Marghem comme une femme “courageuse et volontaire qui a une bonne vision pour Tournai, ville où elle a grandi.” Geoffroy apprécie aussi sa consœur, “mais je vois la ville en 2025, et je ne retrouve pas ça dans le programme du MR.”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner