Tournai-Ath-Mouscron

L’avocat de Sabine Dardenne dans l’affaire Dutroux défendra le jeune Nathan Duponcheel

Nathan Duponcheel, le jeune Luingnois de 18 ans auteur de l’assassinat lundi soir du bourgmestre Alfred Gadenne, sera assisté par l’avocat tournaisien Jean-Philippe Rivière.

Nathan Duponcheel a été inculpé du chef d’assassinat par la juge d’instruction Véronique Laloux. Le bourgmestre de Mouscron a été égorgé. Le corps d’Alfred Gadenne avait été retrouvé lundi soir dans le cimetière de Luingne.

Même si le parquet reste muet à la demande du juge d’instruction sur les motifs de ce crime, il a filtré que les causes de ce meurtre étaient liées à une vengeance de ce jeune homme. Celui-ci considérait que le suicide de son père en 2015 était lié au fait que la Ville avait décidé du licenciement de ce dernier. Il pointait le bourgmestre comme coupable.

Le jeune homme , mal dans sa peau depuis ce jour de février 2015 où il a découvert le corps de son père, a ruminé plus de deux ans avant de passer à l’acte. Il aurait reconnu les faits devant le magistrat instructeur.

"Je n’ai pour l’instant pas de commentaires à faire. Je les réserve pour les magistrats", glisse simplement Me Rivière contacté par nos soins. Nathan Duponcheel comparaîtra vendredi matin à Mons à la chambre du conseil.

Maître Rivière, bâtonnier du barreau de Tournai, a déjà plaidé lors de plusieurs importants procès. Il a notamment été le défenseur de Sabine Dardenne lors du procès Dutroux.

Ce pénaliste est un habitué de la cour d’assises du Hainaut, où il a déjà maintes fois fait preuve de talent. Il est entré au barreau en 1989. Jean-Philippe Rivière est le fils de l’avocat Gérard Rivière, un avocat réputé en Hainaut qui a officié entre 1980 et 1982.

L’avocat quinquagénaire s’est taillé une solide réputation dans le milieu judiciaire au niveau national.

Les funérailles d’Alfred Gadenne auront lieu samedi.