Tournai-Ath-Mouscron Le géant emblématique du folklore athois a triomphé samedi lors du combat l’opposant au jeune berger David. Ce Dimanche, place au cortège folklorique dans tout le centre-ville.

On ne peut pas vaincre Goliath a tous les coups! Ce samedi, en fin d’après-midi, le géant Goliath, vaincu l’an dernier, a pris sa revanche lors du traditionnel combat l’opposant à David. Cette année, toute la pression reposait sur les épaules de Diego Sauvage, 7,5 ans. 

 Devant une foule impressionnante massée devant le perron de l’hôtel de ville, David n’a pas réussi à vaincre son imposant rival. Diego s’était pourtant longuement entraîné chez lui à lancer la petite balle blanche mais le stress et la peur de rater face à l’enjeu auront finalement eu raison de ses nerfs. Le projectile a ricoché juste au-dessus du panier du Géant.

Comme le veut la coutume en cas d’échec, les spectateurs n’ont pas eu droit à la danse du grand Gouyasse entre Goliath et sa géante bienaimée. Au bord des larmes, le jeune berger a néanmoins été ovationné par la foule qui a repris son nom en choeur, avant d’être consolé par le bourgmestre, Marc Duvivier.