Tournai-Ath-Mouscron

Il y a de cela un an, nous relations dans nos colonnes le défi un peu fou que s’étaient lancé Julie Gilain et Arnaud Ghyselings.

Ils voulaient aménager un hangar pour y installer une plaine de jeux intérieure et construire deux terrains de padel, un sport en vogue, à l’arrière du bâtiment.

Un an plus tard, Julie et Arnaud affichent un large sourire. "Nous sommes contents puisque nous sommes au-dessus de nos prévisions, surtout par rapport au Padel. Une fois que les gens viennent, ils reviennent plus tard. Et puis, nous avons désormais un club officiel, le Padel Ath Club. Nous avons d’ailleurs remporté notre interclubs."

La force de la Casa des Géants, c’est qu’il ne dépend de personnes. "Nous ne sommes pas liés à un club de tennis. Nous sommes à 100 % padel. Nous avons 36 joueurs officiels et une cinquantaine de joueurs réguliers. Les gens viennent ici pour le plaisir du sport."

Julie et Arnaud aimeraient développer encore plus le padel.

"Ce sport ne doit pas être un effet de mode. Il faut l’entretenir. Malheureusement, nous sommes tributaires de la météo. L’idéal serait d’avoir un nouveau bâtiment avec trois terrains couverts. Nous avons le projet mais quand il se réalisera ? Nous ne savons pas encore."

En ce qui concerne la plaine de jeux, les résultats aussi sont très positifs. "La combinaison des deux est possible. Nous avons souvent des parents qui viennent mettre leurs enfants à la plaine de jeux et pendant ce temps-là, ils vont faire un padel."

Et puis, il y a également le développement du secteur horeca, nécessaire financièrement pour la survie d’un tel projet. "Nous faisons attention que ce qui est proposé vient de chez nous. On ne retrouve donc pas de sodas américains. Tout est local. C’est une plus-value que nous voulons offrir à nos clients."