Tournai-Ath-Mouscron

Ils partiront sur la même liste aux élections, sous la bannière Pour l'avenir, qui englobera représentants du MR, du CDH et de la société civile.

Ce jeudi soir, depuis la taverne Saint-Géry d'Aubechies, le mouvement Pour l'avenir a été présenté. Il réunira des représentants du MR, du CDH et des personnes n'ayant jamais fait de politique jusque-là. Objectif : sortir des clivages traditionnels et aller chercher une majorité au soir du 14 octobre.

Bastien Marlot, chef de file MR, mènera la liste devant Lise Amorison (Ensemble-CDH), actuelle membre du collège mais qui n'est plus sur la même longueur d'ondes que les socialistes depuis un moment.

Le MR et le CDH ont donc décidé d'unir leurs efforts, même si les deux préfèrent parler avant tout de liste d'ouverture accessible à des gens qui n'ont pas d'expérience en politique et qui n'ont jamais fait partie d'un mouvement.

"Même si chacun garde son maillot, la liste que nous présenterons se veut pluraliste et porteuse d'une nouvelle vision positive", a souligné Bastien Marlot.

De son côté, Lise Amorison s'est déclarée "libérée, délivrée, même si je ne me prends pas pour la reine des neiges."

Voilà en tout cas une nouvelle annonciatrice d'une belle bagarre dans les semaines à venir sur l'échiquier politique beloeillois.