Tournai-Ath-Mouscron

Le ministre Collin a annoncé la bonne nouvelle. L'édifice a bien besoin d'une restauration rapide.

Lors de la séance du Gouvernement wallon dédié au Plan wallon d’investissement, un accord de principe a été donné sur l’accord-cadre visant à restaurer la basilique Notre-Dame de Bonsecours (2.500.000 € sur 5 ans, soit 500.000 € par an). C'est le ministre wallon du Patrimoine, René Collin, qui a annoncé la bonne nouvelle aux autorités communales de Péruwelz. Rappelons qu'il est dans un premier temps urgent de réparer les toitures basses.