Tournai-Ath-Mouscron Dans l’entité de Péruwelz, la saison touristique s’annonce riche

L’entité de Péruwelz regorge de trésors patrimoniaux et naturels et les responsables touristiques de l’entité veulent profiter de ces atouts et les mettre en valeur. C’est dans cette optique que la saison touristique s’articulera autour d’un pôle prioritaire : Bon-Secours.

"Nous allons éditer une nouvelle brochure à 3.000 exemplaires reprenant à la fois des informations sur la basilique, la maison du parc ainsi que sur les événements qui auront lieu à Bon-Secours en 2014", explique Dimitri Kajdanski, échevin du Tourisme. "Il y aura les brocantes, la fête des Rigolos ou encore la course des Sources."

La basilique demeure l’attraction la plus populaire. Sa situation, à la frontière entre Belgique et France, séduit les pèlerins ou les simples touristes. Des travaux ont été réalisés récemment dans cet édifice classé depuis 2001 et d’autres se préparent.

"Nous avons notamment restauré la statue de la vierge, qui a été redorée. Nous comptons la réinstaller en haut de la basilique dès que le campanile sera replacé au sommet du bâtiment", indique Pol Mourin, représentant de la basilique. "Nous avons aussi procédé à la réfection de l’éclairage." Le projet à venir consiste en la mise hors eau du monument, un projet mené par la Région wallonne et la ville. Le cahier des charges a été approuvé et l’auteur de projet désigné.

C’est la fabrique d’église qui est propriétaire du bâtiment. Un comité d’accompagnement a aussi été mis en place. "Après les travaux de mise hors eau et la restauration du campanile au sommet, nous envisageons des travaux au niveau des orgues et du carillon", précise Pol Mourin. "Nous pourrons alors faire de la basilique un pôle musical, avec de la musique religieuse mais aussi profane."

Le public pourra accéder de manière ponctuelle au chantier de restauration et une communication sera assurée par des panneaux quant à la nature et à l’état d’avancement des travaux.