Tournai-Ath-Mouscron Bronty Depoppe, 16 ans, brille autant sur les pistes qu’à l’école

Le village de Dergneau compte parmi ses habitants une jolie jeune fille dont les exploits précoces pourraient valoir à l’athlétisme belge de très beaux lendemains.

Alors qu’elle n’a pas encore 16 ans, Bronty Depoppe affiche un palmarès dont peu de sportives de son âge peuvent se targuer. Championne de Belgique en 2016 du 1.500m chez les cadettes, une de ses distances de prédilection avec le 800m, la Dergneautoise a été élue la même année meilleure jeune sportive de la ville d’Audenarde où se situe son club. Elle a également décroché le titre national au 4x 100m toutes catégories.

C’est désormais chez les scolaires que Bronty fait parler sa vitesse, notamment sur le 1.000m du récent Youth Mémorial Van Damme qui lui a valu une très belle 5e place dans l’arène du stade Roi Baudouin. Pas plus tard que ce week-end, elle a loupé de peu le podium sur 800m (4e) lors du Championnat de Belgique organisé à Mouscron.

"Je suis un peu déçue d’avoir échoué si près du trio de tête d’autant que nous avons toutes les quatre franchi la ligne dans la même seconde", confie-t-elle. Outre les jambes, Bronty, c’est aussi une tête, comme en témoignent ses résultats en classe. Après avoir glané un premier prix de maths, elle entame sa 5e secondaire à l’Athénée d’Anvaing.

Quand on lui demande si elle a une idole, un modèle, notre interlocutrice répond sans hésiter Nafissatou Thiam, reine mondiale de l’heptathlon. "C’est une grande championne qui a su parfaitement combiner ses études et son sport. J’essaie de suivre son exemple".

Quand Bronty n’est pas plongée dans ses cahiers d’école, elle se consacre à 200 % à sa discipline sportive en s’imposant cinq entraînements par semaine. De quoi épater ses proches mais aussi les représentants du conseil communal de Frasnes.