Tournai-Ath-Mouscron

Cette friche industrielle à l’abandon depuis 2008 a été adjugée ce matin au parc animalier pour un montant de 3.000.000 €.

Ce matin avait lieu, à Mons, la vente publique du site désaffecté de l’ancienne sucrerie de Brugelette. Sans surprise, celui-ci a été adjugé pour un montant de trois millions d’euros au parc Pairi Daiza dont les responsables avaient fait une offre de rachat - la seule au final - en vue d’acquérir cette friche industrielle qui, depuis 2015, appartenait à la Région Wallonne. En l’absence d’autres investisseurs, il n’a fallu que quelques minutes au domaine animalier de Cambron-Casteau (Brugelette) pour remporter les enchères et en devenir le nouveau propriétaire.

Ce rachat se traduira, jeudi, par la signature d'une convention de partenariat entre Pairi Daiza et la commune de Brugelette pour la gestion future de ces parcelles couvrant une superficie d’environ 60 hectares. La direction du parc zoologique et les autorités locales ont décidé de s’associer pour élaborer un projet de revitalisation de ce chancre qui soit profitable aux deux parties. Celui-ci prévoit notamment la construction de 300 logements dont une partie sera destinée aux futurs travailleurs de Pairi Daiza ainsi que la sauvegarde et la mise en valeur de la biodiversité qu’abritent les bassins de décantation de la défunte usine à betteraves...