Tournai-Ath-Mouscron Le tribunal correctionnel de Tournai vient de prononcer une peine de trois ans d'emprisonnement ferme à l'élu CEC Daniel Bernard.

C'est une peine qui peut paraître sévère mais qui se veut finalement à la hauteur des faits qui étaient reprochés à l'encontre de Daniel Bernard, élu CEC à Brunehaut, qui a été prononcée ce mercredi matin. En effet, l'homme qui siège dans l'opposition autour de la table du conseil communal sous l'étiquette du Centre Étendard Citoyen a été condamné à une peine de trois ans d'emprisonnement sans que la moindre mesure de sursis ne lui soit accordée.

Le conseiller a ainsi été reconnu coupable de faits de harcèlement à l'encontre de Nathalie Bauduin, la directrice générale de la commune de Brunehaut. Des faits qui se sont produits pendant de nombreuses années. Il postait, notamment, des écrits sur son blog qui avaient pour but de décrédibiliser et d'abaisser Nathalie Bauduin aux yeux de la population.

Plusieurs avertissements avaient été adressés à Daniel Bernard pour qu'il cesse ses agissements, en vain. Même le tribunal, il y a quelques mois, avait averti Daniel Bernard en lui demandant d'arrêter d'alimenter son blog en faisant mention de la directrice générale pour la sérénité des débats. Encore une fois sans effet.

Daniel Bernard a maintenant un délai de 30 jours pour faire appel avant que le jugement ne devienne définitif.