Tournai-Ath-Mouscron

L’échevine sortante a choisi de se concentrer uniquement sur les élections provinciales. Alors qu’elle figurait sur la liste PS, Carine Delfanne a finalement décidé de se concentrer uniquement sur les prochaines élections provinciales et, donc, d’abandonner les communales. 

"Les raisons motivant cette décision prise après le temps de recul nécessaire, résultent d’une analyse factuelle et rationnelle de la situation politique athoise", explique l’échevine, qui ajoute les raisons pour lesquelles elle souhaite faire un pas en retrait en vue des communales pour éviter toute mauvaise interprétation.

"À l’heure où l’on parle de décumul des mandats, le choix de se concentrer sur une seule élection, à savoir l’échelon provincial, me paraît cohérent, avec cette nouvelle philosophie politique, indépendamment d’ailleurs de toute considération d’opportunité à ce sujet."

Échevine depuis près de dix ans à Ath, Carine Delfanne indique par ailleurs que ce pas en retrait n’est certainement pas synonyme de désintéressement politique total par rapport à la ville. "Ce n’est pas pour autant que je vais me désintéresser de la vie communale et associative athoise, bien au contraire. J’entends poursuivre mon implication mais sous d’autres formes, notamment à l’échelon provincial où j’occuperai d’ailleurs, comme candidate athoise, la deuxième place au sein de la liste PS, au côté du député provincial Serge Hustache, qui mènera la liste."

Carine Delfanne assure avoir bien et mûrement réfléchi avant de prendre cette décision difficile qui est de se résoudre à se retirer de l’élection communale qui, à ses yeux, conduit à la plus absolue des fonctions publiques, celle de mandataire local. "J’espère que les citoyens d’Ath comprendront ma décision", assure-t-elle. Bruno Lefèbvre a par ailleurs indiqué qu’il comprenait et saluait cette décision difficile et responsable de l’échevine sortante qui a ainsi souhaité clarifier sa position à ce stade de la campagne communale.