Tournai-Ath-Mouscron Quatre nouveaux en politique seront sur la liste de cette coalition PS-MR.

À Celles, la vie politique ne fut pas un long fleuve tranquille durant ces six dernières années. Outre le fait d’avoir vu passer quatre échevins des Travaux en six ans, c’est surtout la querelle entre les deux MR, Véronique Durenne et Michel Pecquereau, qui fit fonction de bourgmestre ff avant d’être dégagé au profit d’Yves Willaert (PS), qui a marqué les esprits.

L’image de la majorité en a souffert beaucoup. Et il était temps que les débats reprennent de la hauteur. Malgré ces conflits qui ont pourri la vie des Cellois, surtout celle du personnel communal otage de cette situation, le bilan n’est pas négatif.

La majorité sort de ce dernier exercice avec une situation financière saine et un boni de 2 millions d’euros. La perle en matière de gestion revient indéniablement au CPAS présidé par Michaël Busine. Ce jeune enseignant de 34 ans et le conseil du CPAS ont géré parfaitement cet organisme.

Le projet de construction de la nouvelle Maison de repos de Celles s’avère être un bon investissement. Le CPAS a même fortement réduit la dotation communale.

Quatre nouveaux en politique ont rejoint la liste Cel’Avenir emmenée par Véronique Durenne.

On notera aussi le retour d’Yves Dumonchaux à la dernière place de cette liste Cel’Avenir. Yves Dumonchaux avait été échevin jusqu’en 2012.

Quant à Michel Pecquereau, l’homme aux 637 voix de préférence en octobre 2012, il a simplement été éjecté de cette coalition PS-MR, une décision prise pour appaiser les esprits et suite à une cohabitation impossible avec Véronique Durenne.

Cette équipe a une moyenne d’âge de 49 ans. "Tous ont l’objectif commun de continuer à développer nos villages", avance Véronique Durenne.

"Cel’Avenir veut s’engager dans l’éducation, le développement local, la culture, l’action sociale et la bonne gouvernance."

Cel’Avenir ambitionne aussi d’adapter les horaires d’accueil en milieu scolaire et développer davantage les synergies entre les associations et améliorer l’accès aux informations communales via un site renouvelé.

Voici les candidats : Véronique Durenne, Yves Willaert, Anne Debouvrie, Michaël Busine, Axelle Chantry, Michel Bataille, Myriam Wilderman, Guy Bouvry, Sylvie Hempte, Sylvain Hovinne, Marie-Jeanne Leroy, Pierre Lejeune, Régine Duquesne, Yvon Soyez, Natascha Letellier-Alleman, Michel Dubart et Yves Dumonchaux.Y.B

Le programme complet de Cel’Avenir se trouve sur le site www.celavenir.be