Tournai-Ath-Mouscron

Une habitante de Chapelle-à-Wattines a interpellé le collège leuzois via les réseaux sociaux et la page Leuze-en-Hainaut une ville vivante au sujet du déversement dans un avaloir des surplus de soupe de l'école communale.

Cette habitante parle de quantités importantes, des seaux de 10 litres, et s'interroge par rapport à ce gaspillage alimentaire alors que l'hiver va bientôt frapper à nos portes.

Le bourgmestre, Christian Brotcorne (Idées), a indiqué qu'il avait demandé, avec l'échevine de l'Enseignement, Béatrice Fontaine (MR), de vérifier tout d'abord la réalité des faits et de faire adapter les commandes si besoin. Le point sera effectué dans chaque implantation scolaire.

Contacté, Christian Brotcorne assure que ce dossier est pris très au sérieux. "Il y a deux questions dans cette affaire. Un, existe-t-il un surplus et de quel ordre est-il ? Ensuite, si on a bien ce surplus, comment l'évacuer ? Il y a certainement d'autres manières de procéder, c'est sûr. J'ai d'ailleurs demandé une enquête à ce sujet pour savoir réellement comment cette soupe a pu atterrir dans l'avaloir. Redistribuer ce surplus pourrait constituer une piste de réflexion mais c'est très difficile à réaliser par rapport aux normes de l'Afsca."

Le dossier "soupe" figurera en tout cas au menu du collège communal ce jeudi.