Tournai-Ath-Mouscron Le MR et Ecolo s’interrogent sur la localisation du projet de plate-forme portuaire au Pont rouge à Warneton

Le groupe Ecolo de Comines-Warneton est amer. Très amer.

Il approuve la création d’une plateforme portuaire, un projet du Port du centre et de l’ouest (PACO), mais pas au pont Rouge à Warneton.

Et il n’a pas apprécié la réponse du ministre wallon sortant des Travaux publics Maxime Prévot (CDH) au député, sortant également, Jean-Luc Crucke (MR). Jean-Luc Crucke - ou plutôt à la conseillère communale MR et collaboratrice de Jean-Luc Crucke, Alice Leeuwerck - qui s’interroge sur l’emplacement du projet.

La minorité MR-Ecolo avait déjà évoqué la possibilité de créer la plateforme portuaire à hauteur de Bas-Warneton.

Le PACO a rejeté le site de Bas-Warneton sur base de plusieurs critères. "Ce terrain, de 7,5 ha, est déjà réservé par l’Intercommunale IEG pour l’extension de deux entreprises locales", indique Maxime Prévot. "Puis, pour rejoindre les routes nationales à proximité, la RN515 et la RN58, il serait nécessaire de traverser des zones d’habitat, ce qui pourrait engendrer des nuisances pour les riverains avec le charroi."

Autre élément en défaveur de ce site : la proximité de l’écluse de Comines et la distance entre les berges.

Pour le chef de file Ecolo de Comines-Warneton, Philippe Mouton, "certains critères ont été ignorés et d’autres éléments sont erronés. Le ministre dit qu’il n’y a pas de route d’accès à la zone industrielle à Bas-Warneton mais elle va exister. C’est la route portuaire. Elle est prévue dans le cadre de la rectification du tracé de la Lys. Et puis, le projet à travers des zones d’habitat dont fait mention le ministre est abandonné puisque la route portuaire va être créée."

Le chef de file Ecolo poursuit. "Alors d’accord, la zone au pont Rouge à Warneton n’est pas une zone Natura 2000 mais elle a un potentiel important si on se décidait à l’exploiter. Et de l’autre côté de la Lys, en France, c’est une zone d’intérêt écologique pour la flore et la faune. Les Français et la commune de Deûlémont en particulier ont encore une fois été oubliés dans le dossier, comme dans le dossier de Clarebout Potatoes. L e ministre ne dit pas que l’endroit finalement choisi au pont Rouge à Warneton est en zone inondable alors que le site de Bas-Warneton, lui, n’est pas en zone inondable."

Bref, la réponse du ministre Prévot apporte finalement de l’eau au moulin des opposants au projet de plateforme portuaire au pont Rouge à Warneton.